À propos deInfoImage de l'économie circulaire

La notion d’économie circulaire, encore dans une phase essentiellement abstraite, est proposée comme alternative au modèle actuel d’économie linéaire « take-make-use-dispose ». Son fondement repose sur la création d’une croissance économique par l’exploitation des ressources et des matières premières de la terre pour la production de produits. Ces derniers sont ultérieurement utilisés et ensuite mis au rebut. Cependant, comme le dit Webster, penser que l’on peut bénéficier presque à l’infini des ressources disponibles sur terre est faux.

L’Économie Circulaire et la réalité

L’un des premiers concepts de l’économie circulaire est que notre monde est un système ouvert très complexe qui doit être optimisé. Au cours des années, de nombreuses écoles de pensée ont contribué à l’interprétation du concept d’économie circulaire. Ils ont envisagé des systèmes complexes pour créer cette représentation visuelle d’un nouveau système économique.

La Fondation Ellen MacArthur et McKinsey & Company ont présenté leur diagramme d’économie circulaire pour la première fois en 2012. Ce faisant, ils ont combiné une multitude de ces différentes écoles de pensée. Ils sont fortement influencés par le concept « cradle to cradle » de Braungart. En effet, toutes les matières dans l’économie sont comprises comme des nutriments, donc les déchets sont égaux à la nourriture.

Tous les matériaux doivent être réutilisés à la fin du cycle de vie du produit. Cela se faitsoit par biodégradation, soit par réusinage, soit par recyclage. Pour cela, il est important que la circularité soit l’un des principaux facteurs lors de la phase de conception d’un produit. Il est essentiel de concevoir le produit de manière à ce qu’il puisse être entretenu et réparé efficacement aussi longtemps et aussi souvent que possible. En outre, il doit être facilement reconditionnable et régénérable. De même, tous les matériaux doivent être recyclables ou biodégradables à la fin du cycle de vie du produit.

De plus, l’économie circulaire ne se limite pas à éliminer le concept actuel de déchets et à remédier à la pénurie de ressources. En fait, l’idée se concentre sur la création d’impacts économiques positifs sur notre société et l’environnement.

L’Économie Circulaire en tant que modèle de business

La phase de conception est fondamentale pour le développement de produits et de systèmes circulaires. Cependant, elle n’est pas suffisante en soi pour créer une véritable économie circulaire. Quels sont donc les avantages économiques pour les entreprises qui conçoivent ou redessinent l’ensemble de la gamme de produits? Pour répondre à cette question, il convient de se référer au concept d’économie de la performance proposé par Walter Stahel en 1976. Selon lui, les entreprises doivent vendre des produits comme des services pour garder le contrôle de leurs produits, de leur valeur et de leur utilité.

Selon M. Lewandowski, la conception d’un produit circulaire a une justification économique qui peut créer des avantages à long terme. En effet, en offrant un service, l’entreprise est responsable du bon fonctionnement du produit qui fournit le service. Il est avantageux de concevoir le produit en fonction de sa longévité, de sa facilité d’entretien et de réparation, de sa reconception et de sa facilité de démontage.

Entreprises et consommateurs

Un modèle de business basé sur la performance et le service peut conduire à une relation constructive avec les clients. En effet, elle ne s’arrête pas à l’acquisition du produit. Le service à la clientèle est en fait la clé d’une relation à long terme réussie. Le coût de la propriété des produits est réduit grâce à la promesse de prestation de services par les entreprises.

Un autre facteur important concerne l’écosystème à respecter, y compris la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise. Si les fournisseurs ne se conforment pas à la stratégie d’économie circulaire de l’entreprise, la fourniture de matériaux et de services ne sera pas adéquate. Dans ce cas, le modèle commercial échouera. C’est pourquoi il est nécessaire de créer le bon écosystème en accord avec la vision et la stratégie de l’entreprise.